•  0€
16€

7e étage

7e étage

Åsa Grennvall

Une histoire de violence conjugale, racontée avec beaucoup de justesse et de simplicité. Sorte de journal intime en bande dessinée, le récit nous fait ressentir de l’intérieur le mécanisme de déconstruction de soi et d’asservissement au sein du couple. Une histoire forte et tragique, portée par un graphisme très expressif ; une autobiographie bouleversante et radicale, par l’une des illustratrices de bande dessinée les plus célèbres en Suède.

Résumé

Quand elle arrive dans sa nouvelle école d’art, la jeune Åsa sent qu’elle va enfin prendre confiance en elle. Au cours d’une soirée, le beau Nils vient la séduire et elle en tombe aussitôt amoureuse. Nils devient son chevalier protecteur ; avec lui, Åsa n’a plus peur de se projeter dans l’avenir. Parfois, il a pourtant des réactions étranges : il se fâche si Åsa ferme les yeux quand il l’embrasse, et s’emporte dès qu’elle cesse de prêter attention à lui. Peu à peu, l’idylle se transforme insidieusement en cauchemar, sans qu’Åsa ne comprenne vraiment ce qui se passe. Elle aime tellement Nils qu’elle ferait tout pour qu’il soit heureux avec elle… Elle essaie donc de changer pour devenir celle qu’il voudrait qu’elle soit, mais les choses ne font qu’empirer. Nils l’insulte et l’humilie. Et plus Åsa se soumet, plus Nils devient violent, jusqu’à l’agresser physiquement. Un jour, il va trop loin et Åsa trouve enfin le courage de le quitter. Commence alors une nouvelle épreuve pour se reconstruire…

Livre soutenu par Amnesty International

.

LA PRESSE EN PARLE…

.

“Un ouvrage qui décrit avec justesse la féroce réalité des violences invisibles” 
– Irène Omélianenko – Sur les docks, France culture

.

“Un récit d’une rare violence” 
– Céline Bagault – Bodoï

.

“7e étage brille par sa lucidité, sa sincérité” 
– Jessie Bi – DU9

.

“Un dessin lesté du poids des émotions”
– Magazine Axelle

.

“Un témoignage radical et essentiel” 
– Roxanne Moreil – Page

.

“Force et tragique simplicité” 
– Jean-Michel Gouin – Case Départ

.

“Un récit d’espoir et de courage” 
– David Fournol – Une autre histoire

.

“Une histoire sobre et dure” 
– Olivier Hervé – PlanetBD

.

“Åsa Grennvall aborde le sujet difficile de la violence conjugale” 
– La Mystérieuse librairie nantaise

.

“Un témoignage poignant sur la violence conjugale”
– Sur la BD

.

Auteur

Åsa Grennvall est née en 1973. Elle est l’une des dessinatrices les plus célèbres en Suède. C’est l’une des pionnières de la grande vague d’artistes féminines de bande dessinée dans ce pays. Ses dessins sont simples et expressifs, et les histoires souvent tristes et tragiques, mais racontées avec un sens de l’humour libérateur. Åsa Grennvall a étudié les Beaux-Arts au Konstfack University College, d’où elle est sortie diplômée en 2002. Son projet de fin d’étude était son livre autobiographique “Sjunde våningen” (7e étage), qui a lancé sa carrière d’illustratrice.

Site : www.grennvall.se

Description technique
  • Traduction française : Chloé Marquaire
  • Parution : mai 2013
  • Format : 17 x 24 cm
  • 80 pages noir et blanc
  • Prix de vente : 16 euros
  • ISBN : 979-10-90743-07-6