20.00

L’étrange

Jérôme Ruillier

Récit polyphonique brillant et captivant, L’étrange nous fait percevoir le destin dramatique d’un étranger clandestin, en même temps qu’il met en lumière une douloureuse question d’actualité. Avec des animaux pour personnages, dans un pays qui n’est jamais cité, cette histoire revêt une dimension universelle et se lit comme une fable. La fable d’une épopée moderne dont personne n’est étranger.

Résumé

Un homme au visage d’ours quitte son pays natal pour tenter l’aventure dans un pays supposé plus prospère, mais dont il ne parle pas la langue, et surtout dans lequel il est sans papier. Il est ce qu’on appelle « un étrange ». Une fois débarqué de l’avion, son chemin croise celui de nombreuses personnes, qui simplement l’observent – un passager de bus, une voisine, une corneille –, ou qui croisent son destin : la logeuse chez qui il s’installe, des bénévoles du Réseau d’aide aux étranges, des policiers, le patron qui l’embauche, un collègue, etc.

Jérôme Ruillier prolonge avec ce roman graphique son travail d’auteur engagé sur les questions liées à l’immigration. Après Les Mohamed, il nous livre ici une fiction poignante sur la vulnérabilité de ces étrangers, déracinés et isolés, victimes de nombreux abus et persécutions. Il nous plonge avec beaucoup de subtilité et de force dans le ressenti d’un homme débarqué dans un pays inconnu et dont il ne parle pas la langue, seul et sans papiers. Il est ce qu’on appelle un « étrange »…

Livre soutenu par Amnesty International

Écouter “L’Étrange sonore”, une création de l’artiste Ève Grimbert réalisée dans le prolongement de l’album, sur son site radio-okami.org.

Auteur

JEROME_RUILIERJérôme Ruillier est l’auteur de nombreux albums jeunesse parmi lesquels Ici, c’est chez moi (Autrement) et Homme de couleur! (Bilboquet) et de deux romans graphiques chez Sarbacane: Le Cœur-enclume et Les Mohammed, mémoires d’immigrés.

Description technique
  • Parution : mars 2016
  • Format : 17 x 23 cm
  • 160 pages couleur
  • Prix de vente : 20 euros
  • ISBN : 979-10-90743-42-7

LA PRESSE ET LES LIBRAIRES EN PARLE…

“Jérôme Ruillier arrive parfaitement à transmettre la situation des migrants”
– Quentin Girard – Libération

“Un témoignage juste et délicat (…) criant de vérité”
– Frédéric Potet – Le Monde

“On ne sort pas indemne de cet album poignant”
– Frédéric Bosser – DBD

“Sur la route avec L’étrange”
– Richard Gaitet – Radio Nova

“Une fiction d’une grande profondeur et d’une force narrative et graphique absolues”
– Anne Calmat – Boulevard de la BD

“L’étrange déstabilise son lecteur dans un but résolument militant”
– Côme Martin – Hippocampe

“La narration est maîtrisée et ingénieuse”
– Alix, BDthèque

“La succession de personnages est la force de cet album engagé”
– Éléonore Varini – ASH

“Quel livre ! On ne sait pas où ça se passe ni d’où vient “l’étrange”, mais on sent que c’est tiré d’histoires vraies, et ça attrape le cœur”
– Claire, libraire à Maupetit à Marseille

“Un de ces livres qui nous rappelle pourquoi on fait ce métier ! {…} Magnifique, délicat et vraiment très émouvant”
– Mathilde, libraire à Ombres blanches à Toulouse

“Une belle énergie !”
– Sophie, libraire à La Manœuvre à Paris

“La thématique, le rythme et l’émotion qui se dégagent à la lecture… C’est poignant et plein de justesse”
– François, libraire au Carré des bulles à Metz

“Un regard original sur l’exil et l’immigration. Derrière un graphisme faussement naif, on devine des compositions complexes et efficaces. Une très belle BD, nécessaire”
– Samuel, libraire à L’atelier 9 à Paris

“Ce portrait qui ne se rattache à aucune région du monde ni religion, renforce le caractère universelle de l’histoire ; il en est d’autant plus touchant”
– Julien, libraire à L’index – Coiffard à Nantes

“ll y a quelque chose de très sensible dans le trait, et le propos est amené avec beaucoup d’intelligence et de justesse”
– Anaïs, libraire au MuCEM à Marseille

“Poétique et tristement réaliste”
– Mathilde, libraire à La friche à Paris

“Le ton est juste et d’une triste réalité, insupportable… On en oublie de respirer”
– Chloë, libraire à Floury frères à Toulouse

“En dressant le portrait de cet exilé,  Jérôme Ruillier a su trouver le ton juste. Une grande réussite”
– Gérald, libraire à La mystérieuse librairie nantaise à Nantes

“Un album brillant d’une grande délicatesse”
– Bibliothèque Louise Michel

Dans la même collection