19.00

Citrus – Dieu

Deux numéros par an à retrouver en librairie, autant de thèmes et une infinité d’histoires et d’images. Une belle revue de plus de 200 pages imprimée sur un papier de création, pour que vous ayez entre les mains un objet aussi beau que les histoires que vous lirez !

Résumé

« Bonne question » : voilà la réponse de Siri, vous savez l’application sur iPhone à qui l’on peut demander tout ou presque, à la question « Est-ce que Dieu existe ? ». Visiblement, la métaphysique n’est pas tout à fait son truc ; d’ailleurs, quand on lui demande s’il y a des preuves de l’existence de Dieu, la voix nous conseille de s’adresser à un « quelqu’un de plus qualifié », « un être humain serait préférable ». Face à la démission peu courageuse de Siri, c’est bien entre femmes et hommes, en toute humanité, que Citrus aborde Dieu dans ce nouveau numéro.

Il va sans dire que, parfois, on aurait préféré botter en touche, comme Siri, en particulier après le 13 novembre 2015. Car ce que l’actualité ne cesse de nous renvoyer de Dieu semble nous rapprocher davantage de l’horreur, du pendant maléfique du divin, le diabolique : il y a ceux qui tuent, violent, meurent au nom de Dieu, il y a les affaires de pédophilie qui secouent l’Église catholique, il y a les films qui dérangent au Vatican parce qu’ils parlent d’homosexualité… La liste pourrait s’allonger, s’égrener comme un chapelet infini. Sans mettre de côté cette violence qui prend Dieu comme prétexte pour enfermer les sociétés, nous avons voulu ce numéro délibérément iconoclaste, mais toujours iconophile, international pour interroger Dieu(x) sous toutes ses formes, mais aussi la possibilité de son absence.

Religare : relier ; c’est bien l’une des étymologies les plus communément admises du mot « religion ». C’est dans cette direction que nous avons voulu aller, chercher ce qui nous relie, « CE qui nous rassemble », pour reprendre le titre de l’article d’Arnaud Gaillard, car divine ou pas, la transcendance peut se loger dans la plus petite fleur, dans un geste tendre. Siri a peut-être raison : restons entre hommes et femmes.

Auteurs

Illustration de couverture : Chez Gertrud

Adley – illustratrice / Delphine Bauer – journaliste / Ian Borthwick – auteur / Julie Brouant – illustratrice / Chez Gertrud – illustratrice / Fleur Daugey – journaliste / Aurélia Deschamps – illustratrice / Jérémie Dres – auteur de bande dessinée / Anne-Hélène Dubray – illustratrice / Mirjana Farkas – illustratrice / Adrià Fruitos – illustrateur / Arnaud Gaillard – sociologue / Caroline Gamon – illustratrice / Yasmine Gateau – illustratrice / Gonoh – illustrateur / Maïté Grandjouan – illustratrice / Laho – illustratrice / Élodie Lascar – illustratrice / David Le Breton – sociologue / Vincent Lemire – historien / Juliette Léveillé – illustratrice / Sarah Loulendo – illustratrice / Camille Louzon – illustratrice / Bénédicte Lutaud – journaliste / Antoine Maillard – auteur de bande dessinée / Bruno Mangyoku – illustrateur / Steve Michiels – illustrateur / Mügluck – illustratrice / Blandine Pannequin – illustratrice / Chloé Pathé – auteur / Anne-Laure Pineau – journaliste / Mathilde Poncet – illustratrice / Hubert Prolongeau – journaliste / Paul Rey – auteur de bande dessinée / Régis de Sá Moreira – auteur / Nicolas Santolaria – journaliste / Beat Sterchi – auteur / Anne Terral – auteur / Ingrid Therwath – auteur / Victoria Vanneau / historienne / Louise Vendel – illustratrice

Description technique
  • Parution : mai 2016
  • Format : 20 x 25,5 cm
  • 224 pages couleur
  • Prix de vente : 19 euros
  • ISBN : 979-10-90743-44-1

Dans la même collection